On déménage ? #4

Les déménagements de la cité Résidence du Parc se poursuivent depuis cet été malgré quelques retards. Nous avons rencontré et recueilli les témoignages de plusieurs habitants concernés en réalisant des photographies de ce processus délicat. Les familles de la cité sont relogées dans des logements temporaires pendant la durée des travaux de leurs logements.

s


Eric : « Je déménage demain, la maison est quasiment vide. Mon fils m’a donné un coup de main et j’ai laissé des affaires chez lui. Mes cartons sont prêts, ils sont dans ma chambre. Ici, c’est petit, je n’ai pas grand chose.
J’ai été visiter le 15 de la rue Ozanam, c’est chez Roby, dans son logement d’accueil. La maison est belle, ils ont bien bossé ! Ce qui m’a le plus plu, c’est la salle de bain et les fenêtres. La salle de bain est belle avec le carrelage blanc et la ligne grise entre les carreaux. Et les murs sont bien enduits, c’est bien fait. J’ai hâte de retrouver ma maison toute propre et avec un bon chauffage. Je veux voir la différence, ici en hiver le chauffage tourne à fond. Mes toilettes, on dirait un frigidaire. »

« J’ai démonté la cuisine, je vais la changer et la mienne ce sont mes voisins qui vont la récupérer. Je crois que je vais tout laisser en blanc. Ce sera lumineux et puis ça va changer. La décoration, on verra après. Je ferai peut-être un style industriel, j’aime bien. »

xx


Jean-Pierre : « Je suis très déçu. À la base, j’avais voté contre les travaux. J’ai accepté mais à condition de déménager pendant l’été. Et cela fait 5 fois qu’on nous repousse la date de déménagement. Il faudrait que quelqu’un vienne pour constater dans quelles conditions on vit. On est dans les cartons depuis le mois de juin, complètement déboussolés. Quand on doit s’habiller, on doit regarder dans nos cartons. On était prêts nous ! Le papier peint, je viens de l’arracher pour qu’on voit l’état du mur, c’est noir d’humidité.
Moi, ça fait 35 ans que je paye mon loyer ! On aimerait bien que quelqu’un de la direction vienne nous voir. Bien sûr, il y a Paul, le pilote social qui vient. C’est un brave garçon mais il ne peut pas faire grand chose. Il ne sait pas où se mettre quand il vient nous annoncer que le déménagement est décalé. J’espère que cette fois-ci sera la bonne. On ne veut pas déménager pendant l’hiver. »

« Lui il est prêt, il n’a que son doudou à prendre. Oui, c’est son doudou ! Il est plus grand que lui mais personne ne peut lui enlever ! »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s