Paroles d’habitants #5

La Cité Résidence du Parc à Méricourt est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est réhabilitée par Sia Habitat. La grande majorité des habitants a voté pour cette réhabilitation mais il y a aussi des craintes et beaucoup de questions liées à ce processus délicat. La parole est donnée aux habitants en leur proposant de garder des traces sensibles de leurs logements mais aussi en réalisant des portraits et en collectant leurs témoignages. Voici ci-dessous quelques passages de ces échanges.

s


Anne-Marie : « Si je devais garder deux objets dans ma maison, ce serait mes deux machines ! Quand je travaillais, j’en avais au moins 7. Une pour les boutons, une pour les agrafes, une autre pour les arrêts, pour les pressions… Au début, je n’y connaissais rien du tout, je ne faisais que les arrêts. J’ai appris toute seule, pareil pour le tricot. Je faisais des jeans pour mes enfants, des jupes pour ma fille, des petits hauts. Au travail, j’allais tellement vite que mon patron m’a surnommée bip bip, comme l’oiseau dans le dessin animé qui semait tout le monde ! »


Mickael : « J’ai hâte de déménager ! Ici les radiateurs ne chauffent pas. Il y a de l’air dedans. On a trois enfants et on ne peut pas continuer comme ça. Après les travaux on sera bien. Par contre, on attend depuis un bon moment. On aurait dû déménager le 30 juillet et apparement ce sera pour la fin septembre. On vit avec nos cartons, heureusement je n’avais pas encore démonté les meubles.
Ce qui est bien c’est que pendant le temps du relogement on ne va pas payer l’eau, ni le gaz et l’électricité. C’est déjà ça ! J’aimerais bien qu’on nous enlève la cheminée du salon. On n’a pas assez de pièces pour dormir et avec ma femme on dort dans le salon. »


Marylène : « J’ai déménagé le 6 août. On m’a proposé un logement temporaire mais j’ai préféré aller chez ma fille. Elle et son mari m’ont proposé de rester chez eux le temps des travaux. C’est tout de même plus agréable. Celui qui est le plus content c’est mon petit-fils. Il a 6 ans et il vient de commencer le CP. Quand je lui ai annoncé que je venais habiter chez lui, il a sauté de joie. Je suis contente d’être ici et je ne suis pas pressée de retrouver ma maison. Toutes mes affaires sont parties au garde-meuble à Saint Amand.
Je suis vraiment contente des travaux. La maison en avait bien besoin. Tout était pourri, plein d’humidité. Je vais en profiter pour refaire la décoration. Franchement, c’est bien ! »


Eric : « Cela fait 10 ans que j’habite dans cette maison. J’ai fait pas mal de travaux, surtout à l’extérieur. La pergola, je l’ai construite tout seul, la terrasse aussi. J’attends que ma maison soit rénovée pour la carreler. Rien que la cour, c’est vraiment agréable. J’ai mis une barrière au niveau du jardin et j’ai fait pousser des thuyas. Au début ils mesuraient 30 cm, depuis ça a bien poussé ! Je suis bien dans ma maison, je crois que je vais finir mes jours ici. »

« Avant j’étais chauffeur poids lourd. Je voyageais surtout en France mais une fois j’ai été en Italie pour faire une livraison des camps de vacances de la ville de Méricourt. C’était du côté de Florence. On était deux. En arrivant, on s’est fait contrôler par les policiers italiens. Ils nous ont fait mettre les mains sur le camion et ils nous ont fouillés. Comme on si on était des truands. Ils rigolent pas là-bas ! Mais c’est quand même un beau souvenir ce voyage. »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s