Logement d’accueil #4

Les logements servant à accueillir les habitants de la Cité Résidence du Parc à Méricourt sont en préparation. Il y aura plusieurs logements d’accueil dans lesquels les familles habiteront pendant la durée des travaux de leur maison. Ces logements ont été rénovés et isolés à l’image de ce qui sera réalisé dans les maisons des habitants de la cité.

Les premiers logements d’accueil sont prêts et nous avons rencontré les habitants relogés. Voici ci-dessous quelques recueils de témoignages accompagnés de photographies.


s

Annita : « Je suis arrivée avec mon mari dans ce logement d’accueil, au 13 rue Bernanos, le 30 juillet. L’équipe des déménageurs a été parfaite. Il n’y a pas eu de dégâts. Ils ne parlaient pas beaucoup mais ils ont été très efficaces. Ils ont tout bien emballé, c’était nickel, rien à dire. On aimerait bien avoir la même équipe en repartant. »

« On a tout pris avec nous, on n’a pas voulu utiliser le box qui est mis à disposition des habitants. C’est pour ça qu’on a encore plein de cartons dans le salon. On avait fait un gros tri avant le déménagement. On a vendu des affaires, on en a donné, jeté aussi, et au final on a réduit le tout d’un tiers.
Dans le salon, je voulais au moins avoir quelques bricoles pour nous sentir chez nous. Je l’ai refait quasiment à l’identique. Ce n’est pas facile de déménager, encore ça va c’était pendant l’été. Mais on a hâte de retrouver notre maison. On essaie de rester zen comme nos bouddhas ! »

« Ici le logement est bien, c’est propre, bien isolé, on voit que les travaux ont été bien faits. Le sol à l’étage est beau, il est bien épais et stable. C’est une bonne chose, chez nous quand on marche on s’enfonce.
On va économiser grâce à l’isolation de notre logement mais par contre on aura aussi des frais. On va devoir changer notre cuisine équipée. Elle était sur mesure et avec l’isolation on va perdre de la surface. »

« Ce qui est vraiment bien, ce sont les fenêtres avec double vitrage et le fait qu’elles soient basculantes. Ce qui ne va pas ce sont les prises de chevets qui sont trop éloignées du lit. Heureusement, mon mari en a fait part au conducteur des travaux et ce sera fait sur mesure chez nous. Il ne faut pas hésiter à dire ce qui ne va pas. »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.



Anne – Marie : « Moi, je n’ai pas de chance. Je suis née par une nuit d’orage et sans lumière !
Pendant le déménagement, en voulant remonter mon armoire, les déménageurs ont cassé la base du meuble. J’ai dû racheter un portant, c’est bien sûr une dépense que je n’avais pas prévue. Et surtout, j’espère que l’assurance prendra en charge les dégâts pour que je puisse avoir une nouvelle armoire. J’ai la facture, elle m’avait couté 700 euros !
On m’a bien précisé que cette maison n’était pas totalement terminée et que la mienne sera impeccable. J’espère bien car ici je pourrai écrire un livre ! Regardez la porte des toilettes, c’est une porte en accordéon. Il y a eu un souci, c’est ce qu’on m’a dit… La VMC, elle tourne en continue depuis mon arrivée, j’attends l’électricien : c’est folklorique ! Et je n’ai pas de rampe dans les escaliers. Heureusement, chez moi il y en aura une de chaque côté. Ce qui me soucie le plus c’est pour ma cuisine équipée. Avec l’isolation, j’ai peur qu’elle ne rentre plus. Ici, ils m’ont prêté une cuisinière. C’est du camping amélioré. »

« Heureusement que Paul (pilote social) est là. La semaine de mon arrivée, il est venu tous les jours. Je lui ai fait part de tout ce qui n’allait pas. Je lui ait dit : Je sais, je suis emmerdante mais ce n’est pas seulement pour moi, c’est aussi pour les autres habitants. Il fait bien son travail et on peut compter sur lui ! »

« Oui, il y a tout de même du positif. La douche à la place de la baignoire, ça c’est bien mieux ! Les fenêtres aussi, elles sont nettement mieux, et ce qui est bien c’est qu’elles s’ouvrent en vasistas, c’est pratique. Les radiateurs sont tous neufs et la maison est bien isolée, les murs sont propres.
Je voulais quand même retrouver mon chez moi. Ma machine à coudre, quelques cartes postales sur mon frigidaire et le dessin de mon petit fils Martin. Cela me réconforte de le voir. Il y a aussi le réveil de ma fille et le pot de fleur avec le smiley. Ma belle-soeur dit qu’il me ressemble. C’est vrai, j’aime bien rigoler. »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.



Pascal et Nadège : « Cela fait trente ans qu’on habite à la Cité Résidence du Parc. On s’en est bien occupé de notre maison et on l’a bien embellie : les piqueurs nous l’ont dit ! Imaginez : quand on est arrivé, à l’époque, on n’avait pas de chauffage central, on était au charbon ! »

« On a déménagé à la fin juillet. On est maintenant basé au 30 rue Duguay Trouin. Le jour du déménagement le container n’était pas là et on a dû laisser des affaires dans notre cabane à côté de la maison parce qu’il n’y avait plus de place dans le camion. Mais le soir même, on nous a volé de l’outillage et quelques autres affaires laissées dans la cabane. J’espère que l’assurance va nous couvrir. On aimerait bien avoir un retour à ce propos. »

« On a été faire un tour chez nous pour récupérer le courrier. On a de bons ouvriers sur notre maison. Par contre, ils ne peuvent pas avancer, ils attendent les portes. Les travaux, c’est bien mais on va aussi avoir des dépenses. On a peur pour notre cuisine équipée. On n’est pas sûr qu’elle rentre. »

« Notre conseil aux habitants, c’est de bien noter ce qu’on met dans les cartons, sinon après on est perdu. Le déménagement c’est usant, heureusement on a eu une bonne équipe de déménageurs, très efficaces ! »



Roby et Stéphanie : « On nous a modifié quatre fois la date du déménagement. À la base, on devait déménager le premier août et on vient juste d’emménager le trois septembre dans le logement temporaire. Cela n’a pas été facile parce qu’on a quatre enfants et on a dû vivre dans les cartons pendant pratiquement deux mois. Surtout pour la plus petite qui a 6 ans. Elle a dû se séparer de ses jouets ! On avait aussi démonté les lits, les armoires, bref c’était du camping à la maison ! »

« On nous a dit que les travaux allaient prendre entre 2 et 3 mois. Ici, la maison d’accueil est la même que chez nous. À l’identique au niveau des pièces et puis on est dans la même rue, ça nous change pas beaucoup. Les travaux sont bien faits et on espère bien que ce sera pareil chez nous. Déjà, l’isolation on la sent. Ici il fait 21 degrés dans la maison alors que chez nous on était plutôt à 17 ou 18 degrés. Et puis les prises sont aux normes, et il y en a plus : de l’autre côté, les prises électriques étaient sans terre, c’est une belle évolution ! Les fenêtres aussi sont nettement mieux, c’est incomparable ! Tout fonctionne ici, même la VMC. La seule chose qui nous déplaît c’est la porte d’entrée. Le gris sur la porte n’est pas beau et puis cela ne fait pas Bassin minier : c’est le blanc la couleur d’origine. »

« Les déménageurs ont été top ! Ils ont vraiment pris soin des meubles et ils ont été super gentils et très polis. Le conducteur de travaux a été sympa aussi. Il nous ont changé les canons des portes pour qu’on puisse avoir trois clés. Et Paul aussi, le pilote social, il est plus que serviable. Il est toujours présent quand on a besoin de quelque chose. Si il ne sait pas, il se renseigne et il revient toujours vers nous. »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s