On déménage ? #7

Les déménagements de la cité Résidence du Parc se poursuivent depuis l’été 2019. Nous avons rencontré et recueilli les témoignages de plusieurs habitants concernés en réalisant des photographies de ce processus délicat. Les familles de la cité sont relogées dans des logements temporaires pendant la durée des travaux de leur maison.


Jean-Luc : « On m’a prévenu il y a deux jours par courrier pour m’indiquer que j’allais déménager le 17 février. J’avais pris de l’avance mais je pensais avoir plus de temps. On m’avait dit que je serais prévenu deux mois à l’avance. Mais bon, on va y arriver !

J’ai emmené des affaires chez ma mère à Rouvroy. Cela va être aussi l’occasion de faire du tri et de jeter et donner certaines choses. J’ai prévenu mes filles car elles ont aussi des affaires ici. Elles sont majeures mais elles ont leurs vieux jouets et leurs carnets scolaires par exemple.

Je vais déménager au 30 rue Duguay Trouin. C’est la même typologie de maison et ce n’est pas loin, ça va aller. Je ne vais pas m’embêter, je vais presque tout laisser en carton et j’irai dormir chez ma mère de temps en temps. Surtout s’il y a du bruit, moi j’aime le calme.

Je suis content de déménager pendant l’hiver. C’est pour mon jardin. Je cultive tous les ans et en ce moment je n’ai pas besoin d’arroser. Je devrais revenir pour le printemps et ce sera parfait pour les plantations !

J’avais dit au pilote social que je voulais déménager le plus vite possible. Je suis content que la maison soit rénovée. Elle en a bien besoin. Le problème, c’est surtout l’humidité : derrière les meubles c’est noir ! J’attends le chef des travaux pour voir exactement ce qui va être fait.

La maison a vraiment besoin d’une remise à niveau. Ce qui aurait été bien, c’est qu’ils prennent de l’avance. Par exemple, en faisant de l’isolation phonique, en plaçant des panneaux solaires sur les toits, un récupérateur d’eau aussi. En Belgique, c’est obligatoire pour les nouvelles maisons. Ici en France on est à la traine sur les questions écologiques. »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Fabrice : « On vient de nous donner la date de déménagement. Ce sera le 4 février.
Il est temps parce qu’on a de gros problèmes d’humidité. C’est même rentré dans les prises tellement les murs sont imbibés d’eau. Les plombs ont sauté plusieurs fois. On a appelé l’entreprise concernée et quelqu’un est venu assez rapidement. Il a bien vu que le papier peint se décolle dans le salon. Cela fait longtemps qu’on a ce problème. On l’a déjà signalé. En plus, je fais des bronchites chroniques. Là, c’est vraiment urgent !

On a hâte que les travaux soient fait. Même dans le logement temporaire on sera bien mieux. On va tout prendre avec nous. On n’a pas tant de choses que ça. Et puis comme c’est l’hiver, dans le garde meuble ce serait trop humide pour nos meubles. »

Odile : « Je suis arrivée dans cette maison en février 1993. Et Fabrice est venu s’installer en 2006. On n’a pas encore vu le conducteur de travaux. On aimerait bien enlever la cheminée du salon et celle de la chambre. Cela nous ferait gagner de la place.

L’humidité, c’est affolant ! C’est pour ça qu’on est tout le temps malade. Cela va nous faire du bien de déménager. On a commencé à préparer les cartons. Maintenant qu’on a la date, on va avancer plus rapidement. On a hâte ! »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Sabrina : « On déménage mercredi. On était pressé et on voulait passer parmi les premiers. On a hâte que les travaux soient faits. La maison est une passoire. On a beaucoup de perte de chaleur et d’humidité. On sent l’air froid qui passe à travers les fenêtres. En plus on a quatre enfants dont deux qui sont asthmatiques. Il font souvent des crises, surtout le plus grand. Le médecin nous a dit que la maison y contribuait. Donc c’est vraiment urgent ! On est content de faire partie des premiers déménagements.

Les enfants sont contents de déménager. Ils auront enfin des volets dans leur chambre. Tout sera propre et on va pouvoir re-tapisser. Ils ont choisi ce qu’ils veulent. Ce sera comme rentrer dans une nouvelle maison. On est tous très contents !

Ici, on se sent bien. Et puis, on a le parc juste à côté. Les enfants y vont souvent. On a aussi le Lidl juste en face. Cela fait huit ans qu’on habite dans cette maison. Avant on était dans un logement trop petit. Quand on nous a proposé cette maison, on a tout de suite accepté. Par contre, la famille qui était là avant nous a laissé la maison dans un mauvais état. On a encore des fils électriques qui pendent.

Ce week-end, je vais m’occuper de la cuisine. Mais on a bien avancé dans les cartons. »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Jessica : « Notre déménagement est prévu le 4 février. Il a été repoussé plusieurs fois et j’espère bien que cette fois-ci sera la bonne !

J’ai commencé à faire quelques cartons. Surtout pour les vêtements d’été, les bibelots, les photos. On en a aussi profité pour faire du tri. Et si on veut jeter des affaires, on peut les mettre dehors. Il y a un camion qui passe les récupérer dans le cadre des travaux.

On m’a dit que les murs devaient être à nu. Donc on a commencé à enlever le papier peint.

J’habite ici avec mes quatre enfants. Je suis contente que les travaux soient faits. Il fera moins froid, surtout dans leurs chambres qui sont très mal isolées. Ce sera un bon plus !

Notre logement temporaire est situé au 12 rue Van Der Meerch. J’ai rigolé quand on me l’a annoncé car c’est le nom de famille de ma soeur. Elle s’est mariée avec un Belge.

Il faut refaire le tout-à-l’égout. Je l’ai signalé, bien sûr !
En arrivant dans cette maison, j’ai appris qu’il y avait un gros problème d’évacuation du tout-à-l’égout. C’est l’ancienne locataire qui m’avait prévenue. Après, je l’ai vécu moi-même à plusieurs reprises. Les toilettes étaient bouchées et l’eau est même remontée par la cuisine dans le lave-vaisselle. Il est tombé en panne ! Tous les six mois, c’est la même chose. Et ce sont aussi des frais. Je ne peux pas gérer tout ça. Mes enfants sont à la recherche d’un travail et moi aussi. Comme je n’ai pas le permis de conduire, c’est très compliqué. »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s