On déménage ? #9

Les déménagements de la cité Résidence du Parc se poursuivent depuis l’été 2019. Nous avons rencontré et recueilli les témoignages de plusieurs habitants concernés en réalisant des photographies de ce processus délicat. Les familles de la cité sont relogées dans des logements temporaires pendant la durée des travaux de leur maison. Voici ci-dessous les témoignages recueillis ce mois-ci accompagnés de plusieurs photographies.


Fatima : « On va déménager dans pas longtemps.
On a commencé à préparer nos cartons et on espère que les délais seront tenus. J’ai l’impression que les travaux avancent plus rapidement qu’au tout début.

On a participé à une réunion avant les fêtes de Noël en pensant qu’on parlerait des travaux de la cité mais en fait c’était un échange autour d’une enquête environnementale. Il y avait beaucoup d’habitants qui, comme nous, pensaient qu’on aborderait les travaux de rénovation. Du coup, on a pu échanger entre nous. Ici pour la cité, les gens sont plutôt contents. On espère que ce sera satisfaisant. Chez nous, il y a beaucoup d’humidité. Surtout au niveau de la cave et le plafond n’est pas isolé. »

Mohamed : « Avant, je ne demandais rien à Sia Habitat. Je faisais tout moi même car je sais faire, j’ai travaillé dans le bâtiment. J’ai fait beaucoup de travaux pour améliorer la maison et en prendre soin. Maintenant, j’ai moins la santé. »

Fatima : « On est content des travaux à venir, mais le problème c’est la cuisine équipée. On a fait beaucoup de choses pour avoir une belle cuisine et ça nous embête un peu car tout est fait au millimètre près. On a vu le responsable du déménagement et on va trouver une solution.

Pareil pour le salon, on est embêté parce qu’on a tout bien décoré et après ce sera blanc. Mais bon, c’est comme ça, on en profitera pour changer la décoration.

Les garçons on hâte que les travaux soient faits parce que deux d’entre eux vont pouvoir dormir dans la pièce du bas, à côté du salon. Actuellement, c’est une salle de jeu mais c’est trop humide pour y dormir. Après les travaux, ce sera bien isolé.

Maintenant, on a hâte que ça commence. On est prêt moralement et physiquement et on est content que cela se fasse en avril pour être de retour ce été. Ce sera la période des vacances pour les enfants et on pourra s’occuper du jardin et aussi remettre une nouvelle clôture.

On s’est investi parce qu’on aime bien notre maison, nos voisins, notre quartier.

J’ai grandi ici et je l’aime ma cité ! »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Sandra : « Cela fait deux ans que j’habite dans cette maison avec mon mari et nos trois enfants.
On a trouvé un logement il y a dix ans ici à Méricourt. C’était un propriétaire privé qui a ensuite vendu sa maison. Nous avons donc fait le choix de passer par un bailleur et on nous a proposé ce logement dans la Cité Résidence du Parc.

Je suis contente de la maison mais j’appréhende un peu les travaux. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre et c’est fatiguant la préparation du déménagement avec trois enfants scolarisés plus le boulot. Ce qui est sûr, c’est que les travaux vont nous faire du bien ! Ici, dès qu’il pleut la cave s’inonde. Et même dans les escaliers, il y a de l’air qui remonte. En mettant la main au-dessus des marches, on s’en rend compte. Et idem pour les fenêtres, quand il y a du vent les rideaux bougent tout seuls.

Les enfants sont un peu déçus de devoir quitter leur chambre. Normalement on doit déménager le 24 mars. Notre déménagement a été repoussé plusieurs fois mais à priori ce sera bon cette fois-ci. On m’avait annoncé une date pour le mois de juin mais j’ai un peu râlé parce que je vais recommencer a travailler cet été et en plus on a des enfants. Ensuite ce sera la rentrée scolaire. Bref, ce n’est pas simple et je suis contente que le déménagement se fasse le plus rapidement possible.

Le quartier nous plait, c’est plutôt tranquille ici et on ne regrette pas d’être dans ce logement. Si les travaux sont bien faits, on restera longtemps ! »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Alain : « La date de notre déménagement approche et on a commencé à préparer nos affaires. On va laisser pas mal de choses dans le garde-meuble. La cuisine est âgée et on va profiter des travaux pour la changer.

J’ai tout refait moi-même dans cette maison ! Je suis plaquiste et peintre donc je m’y connais un peu. J’ai enduit mes plafonds, j’ai refait tous mes murs et les peintures bien sûr. L’architecte qui est venu pour les travaux de réhabilitation a dit que c’était du beau travail.

J’ai même travaillé pour Sia Habitat il y a quelques années. J’ai refait des maisons à Pecquencourt. On devait refaire des plafonds, des murs, les sols aussi. Je faisais tout moi-même et les gens étaient dans leurs logements pendant que je faisais les travaux.

Ici, on parle de deux mois pour faire les travaux. Je trouve que c’est long et j’aurais bien aimé resté dans la maison plutôt que de devoir déménager.

On habite à quatre dans ce logement. Moi, je n’étais pas trop pour les travaux mais ma femme trouve que c’est une bonne idée, elle voulait du changement. De toute façon, je vais vérifier tout ça de près. J’ai un peu mal au coeur parce que j’ai mis de l’énergie et de l’argent dans ma maison.

Ce qui est bien c’est pour l’électricité qui est vieillissante, le chauffage, les fenêtres et les volets aussi. On n’en a pas pour l’instant. Les maisons ont besoin d’un coup de neuf, ça c’est sûr ! Moi, j’ai jamais rien demandé à Sia Habitat. J’ai tout fait tout seul. Après les travaux, je referai les peintures, c’est mon métier.

Cela fait trente ans que j’habite dans cette maison. Ici on est bien parce qu’on habite dans un cul-de-sac, on est tranquille et dans l’ensemble on s’entend bien avec nos voisins. On a passé du bon temps dans cette maison et le quartier nous plait, c’est une belle petite cité !

J’ai toujours cultivé mes légumes et il y a d’autres voisins qui cultivent aussi. On se fait des échanges. Moi je fais pousser des tomates, des courgettes, des aubergines, des échalotes. Mon père était mineur de fond et c’est lui qui m’a transmis la passion du jardin. La terre, il n’y a rien de tel ! En plus maintenant j’ai un petit-fils et il faut qu’il mange des légumes frais. »

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


David : « Je déménage lundi !

J’ai eu trois ou quatre dates, la première c’était pour le mois de janvier. Mes cartons sont quasiment prêts. J’espère que le déménagement ne sera pas repoussé. Surtout que je viens de recommencer à travailler et je ne peux pas me libérer facilement. Je travaille soit le matin, soit l’après-midi. Donc il faut vraiment me prévenir à l’avance.

Je suis content pour les travaux, la maison en a besoin et cela devient urgent. J’ai une fuite dans la salle de bain et je ne parle même pas de l’humidité, c’est une catastrophe ! En plus, rien est droit ici : les murs, le plancher, tout est à revoir. Et au niveau du chauffage, la maison est petite mais je paye des factures avec des sommes astronomiques. Non, franchement, la maison en a bien besoin et j’ai hâte ! »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s