Fenêtre(s)

C’est par une vue depuis la fenêtre de Nicéphore Niepce que commence l’histoire de la photographie en 1826. Et depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui, le motif de la fenêtre a toujours été présent dans les créations photographiques. Il évolue en prenant des formes et des significations différentes.

La fenêtre, frontière entre le monde extérieur et intérieur, appelle à la contemplation et à la rêverie.

Les fenêtres de la Cité résidence du parc revivent d’une certaine façon avec les travaux de réhabilitation. Elles se modernisent, se transforment et prennent toute leur importance en ces temps de confinement.

Voici ci-dessous une série de quelques dytiques et triptyques réalisée chez les habitants de la Cité Résidence du Parc. Les cadrages sont frontaux, les typologies sont les mêmes mais chaque vue est différente. Ces photographies nous dévoilent les lieux vécus ou traversés par les familles de la cité.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s