Logement d’accueil #11

Les logements servant à accueillir les habitants de la Cité Résidence du Parc à Méricourt sont prêts depuis plusieurs mois. Les familles habiteront dans ces logements d’accueil pendant la durée des travaux de leur maison. Ces logements ont été rénovés et isolés à l’image de ce qui sera réalisé dans les maisons des habitants de la cité.

Voici ci-dessous un recueil de témoignages accompagnés de photographies des habitants relogés dans ces logements temporaires.

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.


Sabrina : « Le déménagement s’est très bien passé. Il y avait quatre déménageurs et ils ont été très efficaces et rapides. J’avais bien préparé mes affaires. Je faisais ça le week-end parce que je travaillais pendant la semaine. Ce qui est bien, c’est que ça m’a permis de faire du tri dans mes affaires.

J’ai hâte que ma maison soit rénovée ! J’ai envie de changer pas mal de choses. Je vais commencer par la salle à manger. Quand je vois la différence avec ce logement qui a été rénové, je me dis que ma maison en a bien besoin. C’est bien que cela tombe maintenant, c’est plus simple pour moi et en plus c’est calme pendant cette période. Et ici, je ne paye pas le chauffage. C’est un plus aussi !

La première nuit, c’était un peu difficile, j’avais laissé la lampe allumée. Maintenant je me suis habituée à ce changement de logement. La maison est lumineuse et puis c’est plus grand que chez moi. Je ne peux pas me plaindre. Ici je vis dans l’étage du bas. En haut, j’ai mis mes cartons, j’apprécie le plein pied. Et j’ai aussi pris avec moi mes petites fleurs, je ne peux pas faire sans. Même si je travaille dans une serre au milieu de plantes et de fleurs je ne m’en lasse pas et j’en ai besoin.

Dans ma maison il faisait toujours frais et c’était humide. Cela fait 20 ans que j’y habite. Je suis originaire de Méricourt et je voulais garder le même environnement pour être proche de mes parents et des amis. C’est une bonne chose ces travaux ! Normalement je serai de retour chez moi en janvier.

Les retours de mes voisins sont positifs concernant les travaux. J’ai été voir chez mon voisin et ma voisine et franchement c’est du bon boulot ! C’est sûr que cela ne peut être que mieux, je ne me fais pas de soucis. »


Henriette : « Le déménagement s’est bien passé. J’avais toute une équipe pour m’aider : mon fils, ma petite-fille et ma soeur avec son mari. Ils m’ont bien aidé et les déménageurs étaient assez nombreux. Tout s’est bien passé. En plus ce qui est bien c’est que ma maison est au numéro 5 et ici c’est le numéro 7. On est juste à côté et cela me rassure.

Les déménageurs ont bien travaillé. Ils ont tout démonté et remonté là ou je voulais. Les cartons sont à l’étage, je n’en ai pas besoin. J’ai choisi la chambre du bas, c’est plus pratique à mon âge. La maison est bien, on sent bien la chaleur et j’ai la télé, donc tout va bien.

Normalement je devrais rester deux ou trois mois ici. J’ai vu que les travaux ont déjà bien avancé chez moi.

Cela fait cinquante ans que j’habite dans la même maison. J’ai mes habitudes bien sûr ! Quand on est arrivé il n’y avait pas de salle de bain. On mettait la baignoire dans la cuisine et les toilettes étaient à l’extérieur. Et quand on est arrivé avec mon mari, la maison était séparée en deux. On habitait dans une partie de la maison et l’autre partie était occupée par un ancien mineur. La séparation se faisait au niveau de la cuisine. Il y avait une porte qui séparait les deux espaces et nous on rentrait par l’arrière de la maison. Après, ce monsieur est parti et on a eu le droit de garder le logement. C’était une autre époque !

Ce n’est pas simple de quitter sa maison mais pour l’instant ça va. Mon oiseau, c’est un canari, il a l’air bien aussi : il chante ! Et puis j’ai mon fils qui vient tous les jours. J’ai quand même hâte de retrouver ma maison mais on fait avec. Ici au moins je suis juste à côté et je connais mes voisins. Cela aurait été plus dur si j’avais déménagé dans une autre rue.

Maintenant on commence à sortir les affaires de Noël. Et j’ai aussi pris avec moi quelques objets pour décorer. Sinon ça fait vide, c’est plus chaleureux comme ça. »


Reynald : « Cela fait une semaine qu’on est dans ce logement. Le déménagement m’a un peu stressé. J’avais peur de déménager par rapport à mon handicap mais ça c’est plutôt bien passé. Ce logement est pas mal mais j’espère que ce sera un peu mieux chez nous.

J’ai remarqué quelques petits défauts ici même si en général s’est plutôt bien fait. J’ai surtout envie de retrouver mon logement. Par rapport à mon handicap, les repères sont importants.

Les enfants vivent bien cette transition mais ils nous posent beaucoup de questions. C’est normal, ils sont encore petits. Je pense qu’on sera chez nous pour les fêtes de Noël. On croise les doigts ! Et puis chez nous, on connait bien nos voisins, les enfants aiment bien discuter avec eux. Ici on a perdu cette relation avec le voisinage. Il faut se dire que c’est temporaire.

Dans notre maison on avait beaucoup d’humidité. C’était vraiment partout, j’ai même dû installer des récepteurs d’humidité dans chaque pièce. J’ai aussi souvent repeint à cause des moisissures. On va être content de retrouver notre logement après les travaux. Même si on perd un peu de place à cause de l’isolation on sera gagnant. La maison en avait bien besoin.

Et heureusement que les travaux se poursuivent pendant ce deuxième confinement ! »

A propos JMA

Jean-Michel André, artiste photographe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s